Présentation du petit-déjeuner avec le président de la SNCF, Guillaume Pepy et le directeur des ressources humaines, Jean-Marc Ambrosini

Mardi 03 Mai

Compte rendu prochainement en ligne.

Cette rencontre est l'occasion d'évoquer les négociations sociales qui vont mobiliser le secteur ferroviaire jusqu'au 1er juillet, alors que plane la menace d'une grève reconductible pendant toute la durée de l'Euro de football. 
Ces négociations sont triples : elles doivent aboutir à un accord sur une convention collective pour toute la branche, un accord d'entreprise pour le groupe ferroviaire, le tout chapeauté par un décret socle.
Objectif : préparer le secteur à l'ouverture à la concurrence, dans le cadre de la réforme ferroviaire de 2014.

Crédit photo : Florence Mehrez.