14 février

Christelle Dubos a fait son entrée au gouvernement mi-octobre, en tant que secrétaire d’Etat auprès d’Agnès Buzyn. Sa feuille de route : la lutte contre la pauvreté, l’accès aux soins des plus précaires et la politique familiale.
En plein mouvement des gilets jaunes, cette ancienne députée LREM de Gironde, qui a travaillé pendant vingt ans dans le secteur de l’insertion sociale,  a pour mission d’incarner l’aile sociale de la majorité.
Elle fera un point sur le grand débat, la réponse de l’exécutif à la colère des gilets jaunes, et la mise en oeuvre concrète des mesures d’urgence annoncées fin décembre. L’occasion aussi de l’interroger sur les contours du futur revenu universel - dont l’idée vient d’être relancée par le gouvernement-, la mise en oeuvre concrète du plan pauvreté mais aussi la réforme de la santé au travail.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.
(rencontre réservée aux journalistes)

19 février

Steve Austin valait 3 milliards de dollars. Jean-Marie Marx, lui, en vaut 15, en euros et encore, sans avoir marché sur la lune ! Nommé mi-juillet en conseil des ministres, après avoir été conseiller de Martine Aubry, directeur général délégué de l’ANPE puis patron de l’Apec, c’est à lui qu’incombe la réussite du « PIC », ce grand plan de formation qui doit bénéficier à un million de chômeurs de longue durée et à autant de jeunes sans qualification. Autrement dit l’un des rouages essentiels du quinquennat en matière de lutte contre le chômage de masse, ce mal si Français. Où en est-on de la mise en œuvre du PIC ? Comment l’argent est-il réparti ? Quel rôle pour les Régions ? Surtout, comment éviter les erreurs du plan « 500.000 » de la fin des années Hollande ? Un rendez-vous à ne pas rater.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.