21 mars

L'Unsa tiendra son 7e congrès national à Rennes du 2 au 4 avril 2019. À cette occasion, les militants seront appelés à se prononcer sur un projet de résolution générale dans laquelle l'Unsa réaffirme sa volonté de travailler au « rassemblement du syndicalisme réformiste ». Ils auront aussi à désigner la future équipe dirigeante : Laurent Escure, ancien secrétaire général de l'Unsa Éducation, devrait succéder à Luc Bérille, qui est à la tête de l'Union depuis 2011. L'AJIS reçoit le secrétaire général sortant et son successeur pour dresser le bilan des deux mandats écoulés, et faire le point sur le positionnement de l'Unsa dans le paysage syndical français et les défis à relever au cours des prochaines années.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.
(rencontre réservée aux journalistes)

28 mars

Combien d’hôpitaux de proximité ? Quels contours pour les nouvelles études de médecine ? Quelle issue des négociations avec les médecins libéraux sur l’organisation des soins au niveau territorial ? Autant de questions que vous pourrez poser à Agnès Buzyn, le 28 mars prochain. La ministre des Solidarités et de la Santé sera l’invitée de l’AJIS, quelques jours après la discussion de son projet de loi Santé à l’Assemblée.  Elle évoquera également les conclusions du rapport de Dominique Libault sur la prise en charge de la perte d’autonomie, remis le même jour. Sans oublier d’autres interrogations : Où en est la réforme des retraites ? Quel impact sur la politique gouvernementale de la crise des gilets jaunes ? Quelle issue concrète au Grand débat ?
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.
(rencontre réservée aux journalistes)

2 avril

Après 34 années de militantisme à Force ouvrière, dont 14 au bureau confédéral, Yves Veyrier a pris les commandes de la centrale le 22 novembre, suite au départ précipité de son prédécesseur, Pascal Pavageau. Depuis, le nouveau secrétaire général du troisième syndicat de France tente de resserrer les rangs au sein de la maison FO ébranlée par les querelles des derniers mois. Celui qu'on présente souvent comme "réformiste", mais qui assure n'être "ni un clone de Jean-Claude Mailly ni de Pascal Pavageau", appelle à battre le pavé, avec la CGT de Philippe Martinez, le 19 mars. Objectif : réclamer une augmentation générale des salaires, défendre les services publics ou encore dire stop à la réforme des retraites. Et tenter ainsi, après quatre mois occupés par les gilets jaunes qui ont fait de l'ombre aux syndicats, de se faire un peu plus entendre.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.
(rencontre réservée aux journalistes)
(attention cette rencontre avait été initialement annoncée pour le 29/03)