Ce Prix (*) décerné depuis 1985 par l'Association des Journalistes de l'Information Sociale (AJIS) avec le parrainage du Ministère du Travail, distingue de futurs journalistes s'intéressant à la sphère sociale.

25 mai 2018

Reste à charge zéro, télémédecine, Ondam, ou encore réforme du financement des hôpitaux : Nicolas Revel a répondu vendredi 25 mai aux questions des journalistes de l’AJIS.

Actualité oblige, le directeur général de la CNAM a consacré une grande partie de la rencontre à décrypter l’accord négocié avec les dentistes et à tracer des perspectives pour la réforme du Reste à charge zéro. Pour lui, les

...
12 septembre 2018

Le rapport sur la transformation des Opca (organisme paritaire collecteur agréé) en opérateurs de compétences a été remis le 5 septembre à Muriel Pénicaud, ministre du Travail. Il vient en support de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel publiée au Journal officiel le lendemain, dans le but d’assurer sa mise en application. Le 12 octobre, l’Ajis  a invité un des auteurs du

...
12 avril 2018

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, était l’invitée du Grand rendez-vous de l’AJIS le 12 avril. Elle est revenue sur son projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles, dont le texte devrait être débattu en mai au Parlement ; et surtout, sur son plan d’action en matière d’égalité salariale. « Il y a déjà une loi mais elle n’est pas

...
31 mai 2018

Un peu plus d’un mois après le congrès mouvementé de FO, c’est au tour de la CFDT de rassembler ses militants. Sans être dénué de débats, l’événement devrait être plus consensuel. Laurent Berger, seul candidat à sa succession, est secrétaire général de la confédération depuis novembre 2012. Il porte avec constance une stratégie ouvertement réformiste, qui lui vaut parfois certaines critiques, y

...
20 mars 2018

L’AJIS a organisé le 20 mars 2018 une table ronde sur le thème « Comment mieux reconnaître l’épuisement professionnel » en présence de Didier Baichère, député La République en Marche, Marie Pezé, psychanalyste qui a créé la première consultation « souffrance et travail » en 1997, et François Ruffin, député La France insoumise.

« On assiste à l'organisation de l'invisibilité des pathologies

...