8 octobre 2015

C’est en coproduction avec l’Ajmed (association des journalistes médicaux grand public) que l’Ajis a organisé un débat à l’occasion des Entretiens de Bichat sur le « prix du médicament ».

A la tribune, Gérard de Pouvourville, économiste de la santé, Christophe Jacquinet, ancien directeur d’ARS et dirigeant de Santéliance, François Pesty, pharmacien membre du Formindep et Philippe Lamoureux, directeur général du LEEM. Gérard de Pouvourville a rappelé que le médicament est depuis cinq ans « le bon élève » des dépenses de santé mais qu’il va « falloir trouver de nouveaux mécanismes de régulation » afin de « maintenir un bon accès aux traitements pour tous ». Le représentant de l’industrie a souligné que « l’innovation est de retour » et a expliqué pourquoi le LEEM souhaitait un nouvel axe pour les négociations conventionnelles avec le ministère de la santé sur les prix. Le consultant François Pesty a dénoncé pour sa part les prix excessifs des traitements contre l’hépatite C. Enfin, l’ancien directeur d’ARS a estimé que les négociations sur les prix du médicament devraient davantage tenir compte du coût et de l’impact sur l’ensemble du parcours de soin.