4 janvier 2016

Myriam El Khomri répondait pour la première fois depuis sa nomination en août 2015 aux questions des 57 journalistes de l'Ajis présents lors de cette rencontre.

Une rencontre qui s'annonçait dense avec des sujets de choix tels que les premières pistes pour réformer le code du travail avant le projet de loi du mois de mars et les négociations des partenaires sociaux sur le compte personnel d'activité - grande réforme de François Hollande. Sans oublier le 3e plan santé, la lutte contre les discriminations, les enjeux du numérique la restructuration des branches professionnelles et, bien sûr, la bataille contre le chômage.

Plan emploi

La ministre du travail a donné les premiers éléments du plan qui a été dévoilé le 18 janvier par le Président de la République : formation de 500 000 demandeurs d'emploi, nouvelle prime à l'embauche, installation d'un simulateur d'aides au premier semestre 2016. Myriam El Khomri s'est défendue de vouloir procéder "à un traitement statistique du chômage". Lors de cette rencontre, la ministre du travail a révélé que la prime première embauche créée en juin dernier a été attribuée à 7 000 entreprises ce qui constitue "un taux de recours de 40%".

Projet de loi Travail

La ministre du travail a ensuite rappelé les enjeux du projet de loi qu'elle portera au printemps. "Il s'agit de laisser plus de place à la négociation collective mais en ne fragilisant pas l'édifice juridiques par des vides". Elle a insisté sur les autres enjeux du texte : la question de l'accord majoritaire, les relations entre le contrat de travail et l'accord collectif, la sécurisation du forfait-jours,... Sur le thème de la simplification du code du travail, la ministre du travail estime que "le code du travail est complexe car il y a énormément de dérogations" et qu'il s'agit davantage "d'un enjeu de lisibilité.

S'agissant du volet "temps de travail", Myriam El Khomri a déclaré qu'elle allait recevoir les partenaires sociaux dès le 18 janvier. "Il y a beaucoup de contentieux sur le temps de travail ; c'est pour cela que nous avons pris ce dossier en priorité".

R
estructurations des branches professionnelles

Myriam El Khomri est également revenu sur le vaste chantier de la restructuration des branches professionnelles. "Il y a des branches mortes, de petites branches qui pourraient fusionner. Il faut passer rapidement à une centaine de branches et rapatrier les branches territoriales dans les branches nationales. Nous devons passer de 700 à 400 branches d'ici la fin de l'année".

Compte personnel d'activité

Son futur projet de loi précisera également les contours du nouveau compte personnel d'activité (CPA). "Il sera ouvert à tout actif quel que soit son statut et conservé tout au long de la vie professionnelle. Le 21 janvier, nous lancerons un débat public sur plusieurs semaines afin d'enrichir la négociation et le projet de loi".

Voici la dédicace laissée par Myriam El Khomri sur le Livre d'Or de l'AJIS à l'issue de la rencontre :
« Merci à l’AJIS pour son accueil lors de de petit déjeuner débat. L’actualité 2016 est particulièrement intense et nous donnera donc l’occasion de continuer à échanger sur ces sujets sociaux et économiques, indispensables au quotidien des Français.
Bien sincèrement
Myriam El Khomri »

Crédit photo : Noël Bouttier.