22 novembre 2015

Le réchauffement climatique et la transition énergétique ont et auront des conséquences sur les systèmes de production, sur le mode de vie, sur le travail et sur les métiers.

A la veille de la Cop21, l’Afpa a tracé des perspectives concrètes d'évolution des besoins de compétences et des métiers, et donc des formations qui y mènent.

E
n exclusivité pour l'Ajis, Yves Barou, président de l'Afpa, répondait aux adhérents de notre association sur les problématiques d’impact de la transition énergétique sur notre vie quotidienne et sur l’évolution du travail, des compétences et des métiers. Jean Jouzel, climatologue et prix Nobel de la Paix 2007 avec le Giec, initialement invité comme intervenant avec Yves Barou, n'a pas pu assister à cette rencontre pour raisons personnelles.