9 avril 2015

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale du parti Europe Ecologie–Les Verts depuis novembre 2013, était la première invitée d'un cycle de rendez-vous politiques pour évoquer l'actualité sociale avec les responsables de partis.

Le parti écologique connait une période très mouvementée, traversé par un débat violent sur l'opportunité d'intégrer à nouveau ou non le gouvernement. En toile de fond, la question se pose de travailler dans un gouvernement dont la politique économique et sociale (pacte de responsabilité, projet de loi Macron) est jugée inacceptable par l'aile gauche du parti.

C'était l'occasion d'interroger sa secrétaire générale, laquelle se revendique plus de l'écologie sociale que de l'écologie environnementale, sur les politiques de l'emploi, les réformes de la législation du travail ou encore sur le projet de loi Santé, des sujets sur lesquels la parole d'EELV est souvent peu entendue.