3 janvier 2016

C'est avec une profonde tristesse que l'Ajis a appris le décès de Christophe Boulay à 64 ans le 24 décembre au soir. Il fut président de l'Ajis de 1991 à 1992.

Fils de Robert Boulay qui fut pendant plus de 30 ans "la voix de RTL", il avait démarré sa carrière en 1975 à "Liaisons sociales". Il travaillait alors sur les questions sociales internationales dans la publication "Intersocial". Après un bref passage à "La Croix" en 1982, puis à "Social", le périodique d'Hubert Landier en 1983-1984, il revient à "Liaisons sociales" en 1984 pour prendre la repsonsabilité de la "Lettre sociale des dirigeants" qui deviendra "Gestion sociale" après le rachat de ce titre à la "Lettre de l'Expansion". En 1993, il prendra la succession de Tristan de Carné à la tête de la rédaction du quotidien "Liaisons sociales" et deviendra directeur des rédactions du groupe jusqu'en 2005. A cette date, il rejoint l'"Agence emploi fomation" (AEF) créée dix ans plus tôt par Marc Guiraud pour fonder un pôle Ressources humaines.  
Juriste de talent, Christophe Boulay laisse le souvenir d'un grand spécialiste des questions du droit du travail et d'un travailleur infatigable.
Nous adressons à sa famille et à toute l'équipe de l'AEF nos sincères condoléances.  

Nous avons également appris avec tristesse le décès de Luc Quinat intervenu le 20 décembre dernier. Journaliste à la Vie ouvrière, l'hebdomadaire de la CGT, Luc siégea de très nombreuses années dans le bureau de l'association au poste de trésorier. D'humeur toujours égale, c'était un homme chaleureux qui rendit de nombreux services à l'Ajis en étant un intermédiaire auprès de la centrale de Montreuil à une époque où les relations entre la CGT et la presse n'avaient rien d'un long fleuve tranquille.
L'Ajis adresse ses sincères condoléances à ses proches et à la CGT.

Nous tenons à remercier tout particulièrement François Charpentier qui nous a transmis les éléments de biographie détaillés de Christophe Boulay et de Luc Quinat.

L'équipe de l'Ajis