7 janvier 2015

"Comme tous les journalistes en France et dans le monde, l’Ajis est profondément choquée, attristée et en colère après l’odieux attentat qui a frappé la rédaction de Charlie Hebdo ce matin.
Nous voulons exprimer toute notre solidarité et notre affection aux familles et aux proches des victimes : collaborateurs et salariés du journal, journalistes, dessinateurs et policiers.
La liberté d’expression et la liberté de la presse sont des acquis qui ne seront jamais négociables".