4 septembre 2014

Lire la réponse de Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT à notre courrier du 5 septembre.