18 mars 2013

Direction centrale au sein du ministère de la santé et des affaires sociales, celle de la Sécurité Sociale(DSS) a fait l’objet d’une matinée de formation présentée par son directeur Thomas Fatome et son adjoint François Gaudeau.

La DSS a la particularité d’être à la fois sous l’autorité du ministre en charge des affaires sociales et celui des finances. Elle a notamment la charge de l’animation du service public de la Sécurité sociale et négocie dans ces cadres les différentes conventions d’objectifs et de gestion (COG) avec les différentes caisses. L’année 2013 est particulièrement chargée de ce point de vue puisque de nouvelles COG ont été ou sont encore en négociation avec la CNAF, la branche ATMP, la CNAV, l’ACOSS et la CNAMTS. Unchantier qui risque de déborder sur l’année prochaine.
C’est également la DSS qui est en cuisine chaque année pour la fabrication des budgets de la  Sécu de même qu’elle devra également cette année écrire le projet de loi sur la réforme des retraites. « Nous avons également plusieurs chantiers important cette année conformément aux priorités du gouvernement, a indiqué Thomas Fatome. Il s’agit de l’accès aux soins, des parcours de soins des personnes âgées dans le cadre de la stratégie nationale de santé, des expérimentations des nouveaux modes de rémunération notamment ».
La DSS a également hérité d’une nouvelle mission depuis la mise en place des agences régionales de santé (ARS) : le pilotage de la gestion des risques qui sont de leurs responsabilités.