8 avril 2013

Près d’une trentaine d’adhérents de l’Ajis et de représentants de partenaires de l’association ont assisté, au siège de l’Agirc-Arrco, à la matinée de formation consacrée à l’accord conclu le 13 mars 2013 par les partenaires sociaux sur les retraites complémentaires.

Pierre Chaperon, le directeur de cabinet de l’Agirc-Arrco, a rappelé les données financières et notamment les impacts de la crise économique qui ont poussé le patronat et les syndicats, gestionnaires des deux régimes, à modifier les paramètres. Afin de redresser les comptes, l’accord a instauré une hausse du taux de cotisation contractuel en 2014 et 2015 ainsi qu’une désindexation (une revalorisation inférieure à l’inflation) des pensions en 2013, 2014 et 2015.

Gilles Pestre, directeur technique du GIE, a expliqué les différents scénarios qui ont abouti aux prévisions de déficits et détaillé les autres mesures dites « conservatoires » (mensualisation des cotisations, écrêtement des réserves) de l’accord.

Pierre Chaperon a conclu sur les prochaines étapes d’ores et déjà prévues avant de répondre, avec Gilles Pestre, aux nombreuses questions de la salle.