26 février 2013

Deux semaines avant le 50e Congrès de la CGT, l’AJIS a reçu l’actuel secrétaire général de la confédération, Bernard Thibault, et son successeur annoncé, Thierry Lepaon.

Les deux leaders syndicaux sont revenus sur l’accord sur la sécurisation de l’emploi du 11 janvier 2013, un accord « juridiquement valide mais politiquement indéfendable » pour Bernard Thibault.
Il estime par ailleurs que l’accord « va fragiliser un peu plus les salariés ». et a soutenu que le texte est en infraction avec plusieurs textes internationaux. « Ce serait un comble que nous soyons obligés de traduire en justice le gouvernement devant les juridictions internationales ».
S’agissant de la mobilisation engagée par la CGT avec FO contre l’accord, Bernard Thibault a prévenu : « cette première action n’est que le début d’un processus ».
Revenant sur le contexte économique, Thierry Lepaon a pour sa part regretté que « l’Etat ait renoncé à toute stratégie industrielle.
Enfin, les deux leaders syndicaux ont détaillé les enjeux du Congrès de la CGT qui se déroulera du 18 au 22 mars.

Voici les dédicaces laissées par Thierry Lepaon et Bernard Thibault sur le Livre d’Or de l’AJIS à l’issue de la rencontre : 

« Merci à vous pour cette Première rencontre !
A bientôt j’espère…. »
Thierry Lepaon

« En souvenir d’une rencontre AJIS toujours passionnée et passionnante »
Bien amicalement »
Bernard Thibault