11 septembre 2019

Adoptée le 5 septembre 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a modifié en profondeur le fonctionnement et le financement de la formation professionnelle. Les acteurs et la répartition des rôles, le modèle contributif, les dispositifs de financement des projets de formation, le système de contrôle de la qualité des organismes... Progressivement, depuis le 1er janvier 2019, un nouveau modèle se met en place.
Pour comprendre en détails les conséquences de cette réforme, l’AJIS, avec la DGEFP et Centre Inffo, ont proposé une formation à visée technique, avec Cédric Puydebois, sous-directeur « Politiques de formation et du contrôle » de la DGEFP et Jean-Philippe Cépède, directeur juridique à la direction « droit de la formation » de Centre Inffo.