1 octobre 2019

A quelques jours du 37e Congrès électif de la CFE-CGC, qui se tiendra à Deauville les 9 et 10 octobre prochains, l’AJIS a invité son président, François Hommeril, et Gérard Mardiné, en charge des questions économiques, de l’emploi, de la RSE…
Retraites, assurance chômage, négociation sur l’encadrement au point mort, la CFE-CGC a ces derniers temps pris des positions publiques, parfois éloignées de son réformisme passé. Avec succès ? Avec quelles ambitions ?
Outre l’agenda social, ce grand rendez-vous a été aussi l’occasion de s’interroger sur la nouvelle gouvernance qui sera issue du congrès. Mauvaise élève en matière de parité dans ses instances avec une seule secrétaire nationale sur 8 actuellement, la donne va-t-elle changer ? Quelles grandes orientations pour les années à venir ?

Crédit photo : Bernard Domergue.