7 juin


Lauréate du Prix 2019 de l'information sociale :

Mathilde DURAND de l'EJCAM pour son article : "Les douleurs silencieuses de la vigne".

Lauréat de la mention spéciale Afpa 2019 :
Mohamed-Amin KEHEL du CFJ pour son article : "A l'hôpital public, le tabou du cumul des activités persiste".

BRAVO à nos 2 lauréats et à très vite pour découvrir leurs reportages.

25 juin

L’AJIS vous invite à une projection en avant-première du documentaire « Nouvelle cordée », de la journaliste et réalisatrice Marie-Monique Robin.

« Nouvelle Cordée » est le deuxième long métrage pour le cinéma de la journaliste-investigatrice Marie-Monique Robin, réalisatrice des documentaires «Le monde selon Monsanto» (2008), «Notre poison quotidien» (2011) ou encore «Qu’est-ce qu’on attend?» (2016). C’est l’histoire de l’expérimentation «Territoires zéro chômeur de longue durée», lancée à Mauléon (Deux-Sèvres) en 2015. A l’époque, Pierrick, Anne, Sébastien et les autres vivent dans une grande précarité. Quatre ans plus tard, ils sont salariés de la première «entreprise à but d’emploi» de France. Et leur vie a changé. «Une vraie résurrection», dit Sylvie. À leurs côtés depuis le début, la caméra de Marie-Monique Robin capte la transformation - les corps qui se redressent, les sourires retrouvés, la parole qui se libère - des anciens laissés-pour-compte de l’économie dominante, qui revendiquent une nouvelle manière de travailler et de vivre ensemble. À l'heure des «gilets jaunes», un film pour montrer qu’il est possible de concilier solutions de fins de mois et de fin du monde. Sa diffusion est prévue à l’automne.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, AVANT LE 21 JUIN, par mail qui vous communiquera le lieu de cette projection.
(avant-première réservée aux journalistes)

26 juin

Accès aux soins, éducation, compensation du handicap, emploi, remise à plat du secteur médico-social, ou également accessibilité, au travers de la loi sur les mobilités… Alors que les réformes se multiplient sans pause, sont-elles coordonnées ? Permettront-elles, réellement, d’améliorer la vie des personnes handicapées, et de ceux qui les accompagnent, professionnels et proches ?
Emmanuel Macron avait choisi, lors du débat de l’entre-deux tours, le thème du handicap, pour sa carte blanche. Mais les associations, même celles qui sont habituellement les plus réformistes, protestent. Les unes contestent une éducation faussement inclusive, d’autres dénoncent pêle-mêle une prise en compte persistante des revenus du conjoint dans le calcul de l’allocation adulte handicapés ou une compensation du handicap encore loin des besoins réels.
Les travaux préparatoires de la conférence nationale du handicap se terminent, l’occasion de tenter de découvrir les mesures qu’elle verra aboutir. Les JO 2024 mettent l’accent sur des problématiques d’accessibilité. La rentrée scolaire 2019 pourrait encore laisser bon nombre (voire toujours plus en raison de la fermeture d’établissements médico-sociaux au nom d’une inclusion de façade) d’enfants sans solution. Alors, le handicap, une priorité du gouvernement… Vraiment ?
Pour en débattre avec nous à l’invitation de l’AJIS :
- Céline Poulet, secrétaire générale du Comité interministériel du handicap,
- Sophie Biette, vice-présidente de l’Unapei (handicap mental),
- Patrice Tripoteau, directeur général adjoint de APF France handicap,
- Un représentant départemental (sous réserve).
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail qui vous communiquera le lieu de la rencontre.