30 juin 2021

La proposition de loi "pour renforcer la prévention en santé au travail" est ces jours-ci entre les mains du Sénat ; elle devrait être définitivement adoptée mi-juillet.
Un des principaux objectifs de cette réforme est de mieux encadrer l'offre proposée par les services de santé au travail aux entreprises. Mais aussi de mieux prévenir la désinsertion professionnelle, ou encore d'organiser des passerelles entre médecine du travail et médecine de ville, santé au travail et santé publique.
Les prestations des services de santé au travail seront-elles plus pertinentes ? Le texte prévoit-il de nouvelles obligations pour les employeurs ? Les liens voulus avec la médecine de ville permettront-ils de mieux prendre en charge les travailleurs ? Est-ce aux entreprises de s'occuper de prévention en santé publique ?
Pour répondre aux questions des adhérents de l'AJIS, seront présents :
Charlotte Parmentier-Lecocq, députée LREM, qui porte la proposition de loi,
Martial Brun, directeur général de Présanse, association qui rassemble la majorité des services de santé au travail interentreprises,
Anne-Michèle Chartier, médecin du travail, présidente du syndicat CFE-CGC Santé au travail et négociatrice de l'ANI pour la CFE-CGC,
Yohan Saynac, médecin généraliste, représentant du syndicat MG France.
Inscription obligatoire auprès de Nadine Decorce, déléguée de l’AJIS, par mail, qui vous communiquera les modalités pour cette rencontre, qui se déroulera en présentiel.