Lauréat du Prix 2015 de l’Information Sociale : Quentin Moynet du CELSA.

Lauréats de la Mention Spéciale AFPA : Solene Oeino et Jérôme Wysocki de l’Institut Européen de Journalisme (IEJ).

Le Prix 2015 de l’Information Sociale récompense un article de presse écrite intitulé : “A Aubervilliers, l’insertion montre les poings”.

Choisissant l’unité de lieu, l’auteur propose une plongée dans un club de boxe d’Aubervillers qui offre un accompagnement scolaire et professionnel en plus de l’entrainement sportif.

Depuis 1999, le Boxing Beats cherche à insérer des jeunes du quartier de cette commune de Seine-Saint-Denis, notamment en nouant des accords avec des entreprises et en fixant des règles strictes aux boxeurs amateurs. Ainsi, un jeune exclu de l’école ou de formation sera privé de boxe. Une exigence, modeste et efficace, qui porte ses fruits. Un reportage vivant et incarné où gants de boxe et CV font bon ménage.

La Mention Spéciale 2015, décernée grâce au soutien de l’Afpa, co-partenaire historique du Prix, est décernée à un article de presse écrite titré : “Coupures d’eau : illégalités en cascade”.

De la précarité énergétique, la moins connue est celle liée à l’eau et à son accès. En France, entre 100 000 et 120 000 personnes seraient victimes de coupures de la part des fournisseurs publics et privés en raison de factures impayées. La loi censée les protéger de telles pratiques est régulièrement ignorée. Cette enquête touffue et très informée permet d’appréhender un phénomène loin d’être anecdotique qui renforce la précarité dans laquelle certains foyers sont déjà plongés.