Lauréats du Prix 2012 de l'Information Sociale : Valentin Cruard et Vincent Piffeteau, étudiants à l'Ecole Publique de journalisme de Tours.

Lauréats de la Mention Spéciale AFPA : Hélène Renaux et Jean-Charles Guichard, étudiants au CFJ Paris.

Le Prix 2012 de l'Information Sociale récompense une enquête écrite intitulée "Ces établissements spécialisés qui s'ouvrent au handicap social".

img 9742 0Cet article pointe un nouveau phénomène : les Etablissements et services d'aide par le travail (Esat) accueillent un nombre croissant de personnes dites "handicapées sociales" au détriment des usagers traditionnels, touchés par un handicap mental. Les auteurs interrogent les raisons de cette situation et ses conséquences en terme de prise en charge, en mettant notamment en lumière le rôle des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

La Mention Spéciale 2012, décernée grâce au soutien de l'AFPA, co-partenaire historique du Prix, est décernée à un reportage vidéo titré "L'assistance sexuelle : un tabou en France".

A partir de nombreux témoignages, ils proposent une réflexion sur la difficulté sociale et légale d'accéder à des relations intimes pour les personnes lourdement handicapées, notamment via des bénévoles procurant une assistance sexuelle. Celle-ci est toujours interdite en France.

La cérémonie de remise du Prix s'est tenue le mercredi 27 juin dans les Salons du Centre d'Analyse Stratégique.

Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social était présent pour remettre le Prix 2012 à Valentin Cruard et Vincent Piffeteau.

Yves Barou, tout nouveau président de l'AFPA, remettait quant à lui la Mention Spéciale à Hélène Renaux et Jean-Charles Guichard.

La cérémonie était suivie d'un cocktail préparé par l'entreprise d'insertion "La Table de Cana".