RÈGLEMENT DU PRIX DE L'INFORMATION SOCIALE
Le prix, doté d'une somme de 3 500 €, est destiné à encourager une personne désireuse de devenir journaliste dans la rubrique sociale Aucune condition d'âge ou d'études n'est exigée. Seule restriction : le candidat ne doit pas avoir de carte de journaliste professionnel (titulaire ou stagiaire à la date du dépôt de son sujet), et n'en avoir jamais eu auparavant.

Le prix récompense une enquête non publiée avant la décision du jury (sauf hébergement de l'enquête multimédia sur un blog). Elle peut être présentée sous la forme : - d'un document écrit (4 à 7 feuillets, soit 6 000 à 10 500 signes) ; - d'un reportage photo (de 5 à 15 clichés) ; - d'un CD audio (3 à 5 minutes) ; - d'un DVD (3 à 5 minutes) - d'une enquête multimédia comportant plusieurs des éléments suivants : * texte (maximum 6 000 signes) * photos (maximum 5 clichés) * vidéo et/ou audio (maximum 5 mn au total) * liens hypertexte. Le jury décernera également « une mention spéciale AFPA » dotée de 2 500 € de récompense, saluant la qualité d'une enquête qui n'a pas été retenue pour le Prix. Le terrain choisi pour l'enquête peut être la France, l'Europe ou l'international mais le thème doit relever de l'un des cinq grands domaines couverts par les journalistes de l'information sociale : - Le travail et l'emploi (salaires, conditions de travail, durée du travail, droit du travail, travail précaire, représentation des salariés dans l'entreprise, syndicalisme, nouveaux métiers, télétravail, développement local, population active, pyramide des âges, restructurations, chômage, assurance chômage, coût du travail, délocalisations, essaimage, etc.) ; - La protection sociale (assurance maladie, maîtrise des dépenses de santé, médecine de ville, hôpital, politique familiale, retraites, accidents du travail, dépendance, prévoyance, mutualité, fonds de pension, etc.) ; - La formation professionnelle (apprentissage, formation en alternance, droit individuel à la formation, formation tout au long de la vie, évolutions pédagogiques, validation des acquis de l'expérience, etc.) ; - Le management (recrutement, gestion des ressources humaines, intéressement, participation, épargne salariale, etc.) ; - La lutte contre l'exclusion et les discriminations (pauvreté, solidarité, égalité professionnelle, politique de la ville, logement social, insertion par l'économie, handicaps, lutte contre l'illettrisme, etc. ). L'enquête peut aussi traiter une problématique transversale aux cinq domaines énoncés ci-dessus. Exemples : stratégies syndicales, économie sociale, évolution des services publics, décentralisation, investissement socialement responsable, etc. Mais le Prix AJIS ne couvre pas les sujets " sociétaux " au sens strict (éducation, santé, justice, démographie, etc). Le travail réalisé doit s'appuyer sur du reportage. Il ne doit pas se résumer à une analyse théorique ou à une note de synthèse. Les candidats doivent s'efforcer d'adopter une présentation journalistique (par exemple pour le document écrit : titre, sous-titre, papier, attaque, chute, intertitres, encadrés), préciser à quel genre de publication (quotidien, magazine, hebdo, radio locale ou nationale, émission de télévision, site internet généraliste ou spécialisé, etc) ils destineraient leur travail, et souligner dans une lettre la portée et l'originalité de leur enquête. Date limite de dépôt des reportages : 31 Mars 2012 - soit par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., - soit par voie postale (le cachet de la poste faisant foi) à l'AJIS - 7/9 Rue des Petites Ecuries - 75010 PARIS (Attention : aucun envoi postal en recommandé avec accusé réception). Pour tout renseignement, envoyez un mail à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.