Prix Ajis 2013

Monsieur le ministre
Monsieur le Commissaire général à la stratégie et à la prospective
Monsieur le président de l'Afpa
Chers adhérentes et adhérents et membres partenaires
Mesdames et messieurs

C’est une première pour moi d’ouvrir la cérémonie de remise du Prix Ajis.
C’est dire mon émotion et ma fierté d’être ici, devant vous.
Emotion et fierté qui ne sont certainement pas comparables à celles éprouvées par les deux lauréats dont le Prix Ajis et la mention Afpa 2013 couronnent un formidable travail.

L'enquête primée cette année est un reportage rédigé par une étudiante du CFJ (Centre de Formation des Journalistes), Amélie Mougey, intitulé "Le déclin de Peugeot se lit dans les lignes de bus". L'article traite de la baisse d'activité de l'industrie automobile sous l'angle de la réduction de couverture par les transports en commun pour acheminer les salariés sur les sites de production. Tel est l'angle original choisi par Amélie Mougey, qui ainsi a pu faire le "petit pas de côté" pour aborder, de manière originale, ce thème, particulièrement médiatisé, de la perte de vitesse du secteur automobile.

L'enquête récompensée cette année par cette mention est un reportage photos réalisé par un photojournaliste, récemment dans la profession, Jean Larive, intitulé "Mariana, un handicap roumain". Au-delà de la situation personnelle de cette jeune aveugle souhaitant se faire soigner, les photographies et les légendes laissent à voir et comprendre le système de santé français et notamment l'accès aux soins par les étrangers. Avec délicatesse, Jean Larive nous fait vivre mois après mois, le cheminement parfois difficile de Mariana.

 Lauréate du Prix 2013 de l'Information Sociale : Amélie Mougey, étudiante au CFJ (Centre de Formation des Journalistes).

Lauréat de la Mention Spéciale AFPA : Jean Larive, photojournaliste, récemment dans la profession.

Le Prix 2013 de l'Information Sociale récompense une enquête écrite intitulée "Le déclin de Peugeot se lit dans les lignes de bus".